Informatique verte

L'informatique verte, ou "green IT", est devenu ces dernières années un enjeu majeur, au niveau écologique, économique et énergétique.                                                                                  

Au niveau écologique, même les personnes les moins convaincues en la matière ne peuvent que faire le constat qu'avec la multiplications des ordinateurs, des terminaux fixes et mobiles, et des divers appareils multimédia et réseau, ni la planète ni notre société n'ont une capacité extensive, autant pour fournir la matière première, que pour retraiter les déchets générés. Il est non seulement impératif de réduire l'empreinte carbone au niveau de la planète, mais aussi les divers déchets toxiques qui sont un enjeu de santé publique et de risque planétaire global à moyen terme. De manière immédiate, des appareils qui utilisent moins d'énergie nécessitent aussi moins de refroidissement (et génèrent de ce fait moins de bruit), moins de systèmes de climatisation d'appoint avec moins de câbles, produisent moins de rayonnements électromagnétiques, retiennent moins de poussière, augmentent le confort de travail et donc la santé des utilisateurs.

Au niveau économique, le développement de l'informatique verte permet de réaliser de substantielles économies. Par exemple, le fait de choisir des serveurs et des ordinateurs à basse consommation permet de réduire le dégagement thermique, la consommation d'électricité, éventuellement l'utilisation de la climatisation, et même la maintenance matérielle. Un matériel chauffant peu dure statistiquement beaucoup plus longtemps qu'un matériel qui chauffe, diminuant d'autant votre budget de maintenance et limitant les pannes informatiques. Une batterie au plomb d'onduleur, par exemple, voit sa durée de vie divisée par 2 à chaque augmentation de 10°C. Un audit (rapide ou approfondi), voire une simple demande de conseils pour les cas les plus simples, vous permettront de réaliser de substantielles économies.

Au niveau énergétique, le nerf de la guerre en la matière est l'énergie électrique, sans laquelle aucun des différents appareils informatiques ne peuvent fonctionner. Au niveau d'un site, une faible consommation, outre les économies mentionnées ci-dessous, simplifie grandement les  choix en matière de câblage et d'abonnements électriques, permettent de mettre en place des onduleurs plus petits, avec une autonomie accrue en cas de coupure de courant, d'allonger la durée des appareils mobiles sur batterie, et globalement de rendre plus fiable l'ensemble de la fourniture électrique du site. Au niveau global, la consommation d'électricité va sans cesse croissante, les économies d'énergie sont la manière la plus simple, la plus efficace, la plus écologique (cf. ci-dessus), la plus économique (cf. ci-dessus) et la plus rapide de diminuer les besoins énergétiques d'un pays. Cet enjeu, au-delà des convictions personnelles, dépasse le cadre privé de chaque utilisateur pour s'inscrire dans une démarche patriote, ayant des conséquences économiques et géopolitiques très positives.

Que ce soit à partir d'un existant ou d'une création, Cogidis vous propose de vous accompagner dans la mise en place d'une informatique plus verte. Par exemple :

  • Mise en place de systèmes de veille, d'extinction / allumage d'appareils en fonction de la demande
  • Fourniture de matériel à haut rendement énergétique
  • Mise en place de systèmes de diagnostics énergétiques (logiciels, onduleurs, sondes, wattmètres)
  • Conseils sur l'isolation et la ventilation du bâtiment en fonction des besoins énergétiques ou du dégagement de chaleur des appareils existants, pour la salle technique et pour les bureaux.

A la clé, vous pourrez réaliser des économies, tout en ayant un parc informatique qui dégage moins de chaleur, nécessite moins de refroidissement, moins d'encombrement, moins d'électricité, moins de maintenance, avec des appareils qui durent plus longtemps ; vous contribuerez ainsi à préserver l'environnement de manière très concrète.




Accueil Cogidis